Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2017

Parrainage et bonne conscience

Tu ne devineras jamais le coup en vache que Mère Nature vient de me faire. Tu as remarqué que, quand une émission TV n'a plu, j'ai hâte de te la faire partager. Et même de te citer intégralement des phrases entières Tu t'es peut-être demandé comment je fais. Bien sûr, mon cerveau d'extra-terrestre me permet de retenir pas mal de choses. Mais là, j'utilise tort simplement une technique tout à fait terrienne : un petit disque dur que je peux faire défiler pas à pas. Eh bien, figure toi que ce bel objet de la technique moderne n'a pas attendu un an pour tomber en panne.« Cannot write » qu'il a dit. Pas besoin de comprendre l'anglais pour se dire qu'il y a un bogue ! Coup de fil à la hotline. « Connais pas ce diag ». Évidemment il n'y a qu'à moi que ça arrive ! Ni une ne deux, je prends le train pour aller en ville voir mon vendeur et faire jouer la garantie. Quand on habite un trou perdu... Service après-vente.. Grosse surprise. Tout marche impec.

Mère Nature, Toi que es toute puissante et qui règne même sur la technique, que T'ai -je fait pour me malmener ainsi ? Eh bien, figure toi que j'ai eu la réponse tout de suite. En arrivant à la gare j'ai été alpagué par une jolie petite beurette. Comme tu sais et comme disait ma mère « Tu n'es pas un homme, tu ne sais pas résister à une jolie fille » Je l'ai donc écoutée. Son métier . ? Recruteuse professionnelle à la recherche de parrains. Encore une entreprise philanthropique donnant bonne conscience à un occidental en envoyant quelques sous à un gosse au bout du monde pendant qu'on continue à détruire l'économie traditionnelle .... me suis-je dit. Eh bien, pas du tout. J'avais tout faut. Elle m'a expliqué que chaque parrainage entrait dans le cadre d'un projet dont le filleul était le correspondant. Ça a commencé à m'intéresser. « Si on allait s'asseoir ? » Quelques banquettes. Toutes occupées. La terrasse du bar, me propose-t-elle ! Sitôt assis, un larbin avec serviette sur le bras, nous accoste. On n'en a pas, pour longtemps. Bel exemple de l'incommunicabilité entre terriens. Il ne nous a pas compris. Alors, servez-moi un petit chocolat . Paiement non différé. Trois euros quarante ! Dans mon bled, j'en ai deux pour ce prix là. Et plus grands . Mais monsieur, on est en France. J'avais hâte d'écouter ma recruteuse me donner des détails Je n'ai pas relevé son propos. C'est bien dit, hein ? Mais j'ai eu tort. Encore aujourd'hui je me demande ce qu'il a voulu dire. C'est le pays de la liberté ? Donc de celle d'arnaquer le chaland ? Je crois que je ne vais pas dormir de la nuit, mais cela restera une énigme historique de plus. Je lui aï quand même signalé que j'avais la liberté de ne pas revenir.

Nous avons bu le chocolat tous les deux. J'ai donc pu connaître ses pensées. C'est une fille bien. Si, je t'assure. Pour aller démarcher comme ça, les gens. dans la rue, il faut y croire. Et elle m'a convaincu que son association1 état super. Pas de coopérants. Rien que des correspondants locaux. Pas de dons gratuits mais une aide à s'en sortir. Par exemple on offre une charrette à la marchande de légumes. Bref , j 'ai signé. Huit jours après je recevais un volumineux dossier sur Le Bénin. J'ai appris des tas de trucs. Et sur ma filleule et sa famille. Super . Allez, Mère Nature, Tu m'as eu, mais je te pardonne. Et toi, ami lecteur je te tiendrai an courant. C'est promis.

Note du dimanche 5 février 2017.

 

1 www.france.aide-et-action.org

01/01/2017

Savoir aide à vivre

Les terriens sont des drôles d'animaux. Ce n'est pas la première fois que je le dis, Quand leur toit fuit, ils mettent des seaux dans leur grenier au lien de changer la tuile cassée. Les quelques individus qui s'interrogent sur les causes parlent dans le désert. Il y a près de vingt ans que des sociologues avaient prévu que les africains allaient déferler sur l'Europe. Que dire de l'invasion états-unienne en lrak ? Daesh n'est pas né de l'opération du Saint-Esprit... ou du diable ! Évidemment maintenant, il est un peu tard. De toute façon, c’est toujours plus facile de poser un seau que de changer une tuile. Et là, pour Daesh, ce n'est pas une tuile que l'on a cassé, ça fait des années que l'on tape sur le toit… Et nos édiles ne cherchent toujours pas à savoir le pourquoi de la chose.

« Savoir aide à vivre". C'est ce que disait Germaine Tillon1. Et mes vœux pour ce nouvel an serait que chacun s'en inspire. Écoute plutôt. Cet extrait a été lu dans l'émission d'LCP « Les Dames du Panthéon" le J 29/12/16 à 20 430.

« Lutter contre le terrorisme, ce n'est pas faire des opérations de police, c'est lutter contre ce qui l'engendre. Si vous mettez de la douceur à l'endroit générateur de terrorisme vous supprimer le terrorisme sans douleur. »

No comment.

Bonne année quand même.

.Pierre Otchick

1 Ed du Seuil, oct 2007, 21 € 30 http://livre.fnac.com/a2008297/Tzvetan-Todorov-Le-siecle-de-Germaine-Tillion?omnsearchpos=4

 

 

24/06/2016

S la fin de l'Europe ?

 

Quelques uns de mes fidèles se sont étonnés de mon silence. Pour se faire entendre dans ce monde de tumulte, il faut crier. Oui, j'avais envie de crier 'Basta !.' Ras-le-bol de ces guerres, de ces émigrés qui se noient, des autres que l'on parque. De cette loi travail, des briseurs de vitrines, de ces supporters fous, du chômage de masse... Je m’arrête. Et je me suis arrêté pendant 10 semaines. Comme un moine, j'ai joué les ermites. J'avais besoin de réfléchir, de méditer. Au milieu de cette frénésie, de cette agitation stérile, j'avais besoin d'une pause. Je crois que je vais continuer : mieux vaut méditer plutôt que de parler pour ne rien dire.

Mais aujourd’hui j'ai envie de te faire partager quelques réflexions. Je n'aime pas beaucoup réagir à chaud. Il faudra du temps pour mesurer les effets de ce brexit. Alors parlons de la démocratie. 72% de suffrages exprimés c'est énorme. On pourrait croire que pour une fois, la démocratie a marché. Mais 72% de 51,9 ça ne fait même pas 37,4% de la population qui s'est exprimé pour le brexit. Près des 2/3 ne se sont pas exprimés ou étaient contre. Tu comprends pourquoi je suis contre cette démocratie, et en particulier contre les référendums. Qu'on vote pour savoir s'il faut peindre les volets de la mairie en vert ou en rouge... pourquoi pas. Mais c'est tout.

Regarde un peu ce qui s'est passé. La veille du référendum les pourcentages des intentions de vote étaient inversés, mais près d'un cinquième des britanniques  étaient encore indécis. Ce sont eux qui ont fait pencher la balance. Au dernier moment. Avec une réflexion sur les conséquences sur leur commerce extérieur ? Sur le cours de la livre ? Sur toutes ces questions extrêmement difficiles où même les experts ne sont pas d'accord ? J'ai plutôt entendu des réflexions sur la fierté nationale, sur l'immigration... Tu vas me dire que je prône un pouvoir technocratique. Justement non. C'est l'un des reproches justifiés qui a été fait à l'Europe.

L'autre reproche justifié c'est que l’Europe a été faite à l’envers : pas par les peuples mais par des politiques. On a échappé à la C.E.D. La Communauté Européenne de Défense. Ils voulaient faire l'Europe à partir d'une armée unifiée, contre le péril soviétique. Remarque en passant que saurait été mieux qu'une Europe inféodée à l'Otan. Mais on n'a pas échappée à une Europe du capital. Un marché commun ça n'a rien de social. À l'époque d'un marché commun mondial, il fallait une volonté politique commune forte pour que 12%, je crois, de la population mondiale impose au reste du monde,une gestion humaine de l'économie. Est-ce la fin de l' Europe du capital ? Va-t-on assister à l'émergence d'une Europe des régions, d'une Europe sociale ? Il y a du pain sur la planche.

Pierre Otchick